Catégories

Quelle est la valeur d’un mariage laïque ?

Quelle est la valeur d’un mariage laïque ?

Le mariage est un acte d’engagement réciproque entre deux personnes qui désirent être ensemble. Il peut être célébré sous différentes formes. Selon le choix des conjoints, la concrétisation de leur union à la mairie peut se faire par une cérémonie religieuse ou laïque. Cette dernière possibilité est de plus en plus utilisée par les couples. Cependant, une question subsiste : quelle est la valeur d’un mariage laïque ? Vous trouverez des éléments de réponse dans cet article.

Le mariage laïque a une valeur symbolique pour les mariés et les proches

La valeur principale d’un mariage laïque est le symbole qu’il porte aux yeux des mariés. Comme pour les autres types de mariages, la cérémonie est marquée par l’engagement que chaque conjoint prend envers l’autre. Le mariage laïque se matérialise le plus souvent par des actes symboliques comme les rituels.

A découvrir également : Quel sont les papiers à fournir pour un mariage civil ?

Au cours de l’évènement, les mariés prononcent des vœux ou échangent des objets en signe d’alliance. Pour cela, c’est l’importance accordée par les conjoints à leur union qui fait la valeur d’un mariage laïque.

Certes, la cérémonie est une occasion d’exprimer haut et fort votre amour pour votre moitié. Elle permet aussi de mettre en lumière les mariés et leurs valeurs. Par ailleurs, le mariage laïque permet de réunir ceux qui comptent pour vous afin d’attester votre engagement. La présence de vos proches donne une valeur à la cérémonie et crée une atmosphère sacrée. Vous aurez alors l’occasion de parler de vous, de votre couple et de ce qui fonde votre union.

A découvrir également : 10 idées pour célébrer le mariage en temps de pandémie

Mais qu’en est-il de sa valeur légale ?

Le mariage laïque est une nouvelle tendance où les mariés cherchent à donner un sens à leur union. Cependant, la cérémonie ne possède aucune valeur juridique. Le mariage civil est la seule célébration à valeur légale en France. De ce fait, aucune cérémonie ne peut remplacer l’union civile. La cérémonie est simplement symbolique parce qu’il n’y a ni papier ni registre pour attester le contrat.

De même, il n’existe pas de textes qui régissent l’organisation de ce type de mariage. Par conséquent, les mariés apportent eux-mêmes une connotation personnelle à leurs célébrations. Néanmoins, la cérémonie de mariage laïque reflète les autres mariages puisqu’il y a un officiant, des invités et l’échange des alliances.

Le couple est libre de choisir un officiant avec lequel il collaborera pour l’organisation de la cérémonie. Ce dernier doit être une personne proche qui partage les valeurs des futurs mariés. En plus, il est chargé de donner une importante solennelle et spirituelle à votre mariage.

Le mariage laïque et la reconnaissance de l’État : où en est-on ?

Aujourd’hui, de nombreux couples souhaitent opter pour le mariage laïque en raison de ses nombreux avantages. Malgré cette demande croissante, l’État n’a pas encore reconnu ce type d’union officiellement. Des efforts sont faits dans certains pays européens comme l’Espagne où le mariage civil et religieux coexistent depuis 20 ans.

En France, quelques avancées ont été réalisées ces dernières années avec la mise en place du pacte civil de solidarité (PACS). Cette union civile a permis aux couples non mariés d’avoir une reconnaissance légale sans avoir à passer par un mariage traditionnel. C’est donc une alternative qui convient à certains couples ne voulant pas se marier religieusement ou civilement. Toutefois, il ne reconnaît que les relations entre deux personnes majeures.

Le sujet est aujourd’hui débattu au sein des sphères politiques et sociales alors qu’une partie de la population française réclame sa légalisation complète pour permettre à tous les citoyens français, quelque soit leurs croyances ou convictions personnelles, d’avoir accès à un cadre juridique plus large et offrant plus de libertés dans leurs choix personnels.

De même, plusieurs associations militent pour cette reconnaissance afin que tout couple puisse bénéficier d’un statut légal équivalent, quelles que soient leurs convictions personnelles. Pour eux, le but est aussi bien sûr de lutter contre toutes formes de discrimination basées sur la religion, l’appartenance ethnique ou autres.

En attendant son officialisation totale, le mariage laïque continue de séduire les couples qui cherchent à personnaliser leur union. C’est une célébration symbolique avec des rituels souvent originaux et émouvants qui permettent d’exprimer son amour pour l’autre devant ses proches. Le mariage laïque est donc une belle alternative aux mariages traditionnels, qu’ils soient religieux ou civils, mais il faut toutefois garder en tête que celui-ci n’a pas encore de valeur juridique formelle en France.

Les avantages et les limites du mariage laïque par rapport au mariage religieux

Les couples qui optent pour un mariage laïque peuvent profiter de plusieurs avantages par rapport au mariage religieux. Ils ont la possibilité de personnaliser leur cérémonie avec des rituels et des symboles qui leur ressemblent, que ce soit une création artistique ou encore un engagement écologique. Cette dimension personnalisée donne souvent lieu à des moments émouvants et marquants pour les mariés comme pour leurs invités.

Le mariage laïque offre aussi aux couples non-croyants ou dont les religions ne sont pas reconnues par l’État français une alternative à un mariage religieux traditionnel. Effectivement, il permet à ces couples de se marier en accord avec leurs convictions personnelles sans avoir besoin d’une reconnaissance officielle dans le cadre du droit civil.

Cette absence de reconnaissance légale peut être considérée comme l’un des principaux inconvénients du mariage laïque. Ce dernier n’a effectivement aucune valeur juridique formelle et n’offre donc pas les mêmes droits qu’un mariage civil régulier, tels que l’établissement d’une communauté légale entre les époux ou encore l’héritage automatique sans testament.

Il faut préciser que, contrairement au mariage religieux où le respect des règles imposées par sa religion est primordial, le mariage laïque laisse aux mariés toute liberté quant aux choix musicaux, ainsi qu’à l’emplacement et à la décoration du lieu choisi pour leur union. Cela a pu, dans certains cas, se traduire par une certaine difficulté à trouver un officiant de cérémonie qui puisse tenir compte du choix des mariés tout en leur offrant une prestation à la hauteur de leurs attentes. Toutefois, cela reste rare et peut être anticipé en choisissant soigneusement son officiant.

Même si le mariage laïque ne bénéficie pas encore d’une reconnaissance juridique complète en France, il représente une belle alternative pour les couples souhaitant personnaliser leur union selon leurs convictions personnelles et donner ainsi plus de sens à leur engagement devant leurs proches.

Articles similaires

Lire aussi x